Compte-rendu sommaire du séminaire organisé par la Fondation Hao Ran Taipeh, du 11 au 14 janvier 2014

, par  Intercoll (Intercoll), MASSIAH Gus

La Fondation Hao Ran, à Taiwan, a organisé à Taipeh, du 11 au 14 janvier 2014, une semaine de séminaire qui comprenait une journée de restitution des volontaires Hao Ran ; un séminaire sur le contexte international et la place de la Chine ; une réflexion sur le Forum Social Mondial ; une journée de présentation de Intercoll.net, le collectif intellectuel international des mouvements sociaux.

La Fondation Hao Ran participe depuis plusieurs années au processus du Forum Social Mondial. Elle a contribué au financement de plusieurs des activités (le Forum Mondial de l’Education à Ramallah ; le FSM de Tunis, …).

La Fondation Hao Ran a établi des échanges avec IPAM. Un partenariat a été établi entre Echanges et partenariat et son programme de volontaires. Dans ce cadre, deux volontaires sont intervenues à Paris, l’une à E&P, l’autre à Attac. La Fondation a soutenu, à travers le Cedetim, le projet « Intercoll.net ». D’une part les traductions du site en chinois ; d’autre part, le groupe de travail « les mouvements sociaux des pays émergents ».

Le programme des volontaires de Hao Ran

La journée de restitution des volontaires a été passionnante. Le programme est similaire de celui de E&P. Quatorze volontaires ont présenté leurs projets à Hong Kong, Chine continentale, Taiwan, Inde, Pérou. Les volontaires (dix femmes, quatre hommes) étaient passionnés et leurs engagements très marqués.

La Fondation réfléchit actuellement à une réorganisation du programme en mettant plus l’accent sur les soutiens de la Fondation aux associations et institutions d’accueil.

Word - 17.9 ko
PDF - 6.5 Mo

Le séminaire sur la place de la Chine dans le monde

Le séminaire s’est déroulé sur deux jours avec la présence des volontaires et d’anciens volontaires. La Fondation avait invité vingt-deux personnes de Pékin, de Shanghai, de Hong Kong, de New York et de Taiwan. Parmi les invités, Kamal Lahbib et Hamouda Soubhi du FMAS au Maroc ; Pierre Beaudet de NCS du Québec et Gustave Massiah IPAM pour intercoll.net. Il y avait aussi un indien du Kérala vivant à Taiwan. Les invités chinois étaient pour l’essentiel des universitaires liés à des mouvements sociaux dans le monde chinois. Plusieurs sont identifiés comme partie prenante de la « nouvelle gauche chinoise » qui comporte plusieurs courants d’idées et ne correspond à aucune organisation. Pierre Beaudet préparera pour intercoll.net un dossier sur la nouvelle gauche chinoise.

Les participants sont présentés dans la liste jointe.

PDF - 34.3 ko

Le chantier sur les mouvements sociaux dans les pays émergents

Pierre Beaudet et Gustave Massiah ont présenté l’état d’avancement de ce chantier. On pourra se référer au chantier sur intercoll.net. Un séminaire a été organisé au FSM de Tunis en mars 2013 avec la participation de Lin Shenjing (monde chinois) ; … (Chine) ; Meena Menon (Inde) ; Moema Miranda (Brésil) ; … (Afrique du Sud) ; Samir Amin et la présence de Immanuel Wallerstein.

Deux dossiers ont été présentés, l’un en anglais, l’autre en français, avec des contributions différentes dans les deux dossiers.

PDF - 2 Mo
PDF - 2.4 Mo

Le FSM et le monde chinois

La question de l’élargissement du FSM au monde chinois a été discutée. L’intérêt pour le FSM est évident. Les participants chinois ont aussi souligné l’importance pour les mouvements chinois de la convergence des mouvements sur le plan international.

Trois propositions ont été retenues :

- Créer un réseau d’informations en direction des mouvements et des personnes susceptibles d’être intéressées par le processus des FSM et par les événements liés au processus
- Organiser un événement, colloque ou séminaire, sur le thème de « écologie et transition ». Cet événement se situerait dans le processus des FSM. Il pourrait avoir lieu en 2014 ou 2015, à Guandung
- Préparer et organiser des délégations d’une centaine de mouvements et personnalités chinoises pour le FSM de Tunis et le FSM de Montréal.

Le débat sur Intercoll.net

Une réunion a été consacrée à la présentation de intercoll.net. Le projet a suscité un grand intérêt. La version chinoise du site a été appréciée et il a été fortement demandé de la compléter et l’améliorer. Pour construire une nouvelle pensée commune de la transformation, il a été souligné qu’il ne suffisait pas de traduire des mots dans plusieurs langues mais qu’il fallait comprendre les concepts issus de différentes cultures en les resituant dans leur contexte culturel. Pour ne pas se limiter à un site d’articles et de références, l’intérêt des listes de discussions a été mis en avant, à partir des questions proposées librement et de la constitution de « groupes de travail intellectuels autogérés ».

Word - 48.5 ko
Word - 33.5 ko

La décision a été prise de créer une instance régionale, dans le monde chinois, de l’intellectuel internationale collectif des mouvements sociaux. Sa définition et sob animation sera confiée à Lin Shenjing.

Navigation

Suivre Intercoll.net

Réseaux sociaux - Flux RSS