droits des peuples

6 articles

  • L’Anti-Sionisme est un rejet du racisme et de l’impérialisme, pas seulement une critique d’Israël

    , par Eyad Kishawi, Liliana Cordova-Kaczerginski, Max Ajl

    Le Groupe de travail intercoll Palestine publie deux textes successifs sur la question du sionisme qui nous paraît cruciale pour la compréhension de la situation en Palestine.

    Ce deuxième texte, écrit par trois militants anti impérialistes agissant dans différents pays, situe d’emblée le sionisme dans le camp colonial et impérialiste.

  • Jewish Voice for Peace : « Ce qu’est pour nous le sionisme »

    , par Jewish Voice for Peace

    Nous publions deux textes successifs sur la question du sionisme qui nous paraît cruciale pour la compréhension de la situation en Palestine.

    Cette première contribution émane de Jewish Voices for Peace, une association étatsunienne forte de milliers de membres aux USA, qui s’est développée et qui a évolué au point de semer le doute sur Israël dans la population juive de ce pays traditionnellement fidèle à Israël. Le texte explique comment l’association a évolué d’une critique de la seule politique israélienne à la critique du sionisme qui en est au fondement.

  • L’avenir de la Nakba

    , par Agence Média Palestine, Joseph Massad

    Dans ce texte, Joseph Massad développe la thèse selon laquelle la Nakba n’est pas seulement la catastrophe de 1948, mais un processus au long cours qui dure depuis 140 ans et que c’est sous cet angle qu’il faut envisager l’avenir.

    Face à cela, la résistance populaire continue par la dénonciation des lois racistes, la délégitimation de l’AP, la grande marche du retour et par BDS au plan international.

  • Jérusalem : une étincelle d’espérance palestinienne

    , par Jamal Juma’

    Dans ce texte Jamal Juma’ revient sur le mouvement populaire qui s’est opposé aux contrôles que la puissance occupante voulait imposer aux Palestiniens pour pénétrer à la mosquée d’Al Aqsa. Il met en valeur les perspectives de ce mouvement, et notamment de la présence de jeunes, pour la résistance palestinienne. Alors que le Mur isole de la ville 225 000 Palestiniens et qu’Israël fait tout pour chasser les Palestiniens de Jérusalem, cette victoire a obligé l‘Autorité Palestinienne à annoncer une suspension de sa coopération avec Israël en matière de sécurité et a donné un signal fort pour l’émancipation des Palestiniens.

    Jamal Juma’ est le coordinateur de la campagne STOP THE WALL

Suivre Intercoll.net

Réseaux sociaux - Flux RSS