Religion et émancipation

En 2010, 84% de la population mondiale s’identifiait à l’une des cinq grandes religions (bouddhisme, christianisme, islam, judaïsme, hindouisme) selon une étude démographique du Pew Forum on religion & public life. Il est ainsi indéniable que les religions, dans toutes leurs diversités, sont largement présentes et diffusées à travers les populations du monde entier. Elles englobent des systèmes de croyances et de pratiques sociales, voire économiques et politiques, qui influencent les perceptions et les actions des individus. Au-delà de la dimension individuelle, les religions instituent, de manière hétérogène, des valeurs et des comportements sociaux. Comme peuvent le montrer certaines sociologies du vote électoral, les religions peuvent également être à l’origine de décisions politiques chez les électeurs-rices, et les convictions religieuses peuvent quant à elles alimenter des visions et des discours, qui entourent une politique. Initiatrices de visions, pratiques et espaces de socialisation, les religions sont donc des éléments importants à prendre en compte dans l’analyse et l’initiation de toutes formes de mobilisations.

Lire la suite ici

Journal des Alternatives, une plateforme altermondialiste

Suivre Intercoll.net

Réseaux sociaux - Flux RSS