violation des droits humains

4 articles

  • Sang Autochtone : pas une goutte de plus !

    , par Articulaçao dos Povos Indigenas do Brasil - APIB

    Entre le 17 octobre et le 20 novembre 2019, la campagne « Sang Autochtone : pas une goutte de plus », menée par des dirigeants autochtones brésiliens, se déroulera dans 12 pays européens. Cette campagne vise dénoncer les graves violations perpétrées contre les peuples autochtones et l’environnement au Brésil, produites systématiquement depuis que le Président Jair Bolsonaro a pris ses fonctions en janvier de cette année. Parmi les pays envisagés sur cet itinéraire figurent l’Italie, le Vatican, l’Allemagne, la Suède, la Norvège, la Belgique, les Pays-Bas, la France, le Royaume-Uni, la Suisse, le Portugal et l’Espagne.

  • Justice indivisible : Pourquoi ceux qui soutiennent la Palestine doivent se tenir aux côtés d’autres communautés opprimées

    , par Agence Média Palestine, Middle East Eye, Nada Elia

    Les luttes intersectionnelles et de solidarité reposent sur le fait de comprendre que nous sommes associés dans un réseau mondial, que la justice est indivisible et que si nous ne nous tenons pas ensemble au-delà des frontières arbitraires de l’État-nation, de la religion, de l’ethnicité et de la sexualité, alors nous faisons partie intégrante du problème.

    La nécessité de dénoncer et de s’opposer à toutes les formes de racisme, de sexisme, de xénophobie, de classisme et autres doit informer l’activisme des POOPs (progressistes uniquement par rapport à la Palestine), qui doivent comprendre que la Palestine n’est pas une exception, et que la relier aux autres luttes ne constitue pas une dilution, mais un engagement critique. Il doit également s’adresser au pourcentage élevé de libéraux qui sont progressistes, sauf en ce qui concerne la Palestine.

  • Jérusalem : une étincelle d’espérance palestinienne

    , par Jamal Juma’

    Dans ce texte Jamal Juma’ revient sur le mouvement populaire qui s’est opposé aux contrôles que la puissance occupante voulait imposer aux Palestiniens pour pénétrer à la mosquée d’Al Aqsa. Il met en valeur les perspectives de ce mouvement, et notamment de la présence de jeunes, pour la résistance palestinienne. Alors que le Mur isole de la ville 225 000 Palestiniens et qu’Israël fait tout pour chasser les Palestiniens de Jérusalem, cette victoire a obligé l‘Autorité Palestinienne à annoncer une suspension de sa coopération avec Israël en matière de sécurité et a donné un signal fort pour l’émancipation des Palestiniens.

    Jamal Juma’ est le coordinateur de la campagne STOP THE WALL

Suivre Intercoll.net

Réseaux sociaux - Flux RSS