Groupes de travail

L’objectif d’un groupe de travail est de construire un dossier d’appui au débat, une sorte de « kit » et de « pièces détachées » de pensée stratégique à la disposition des mouvements sociaux, librement consultable et diffusable. Chaque groupe définit sa méthode de travail. Il y a au moins un animateur du débat pour le groupe de travail. Le groupe peut être mené en partenariat avec une ou des revues, sites et maisons d’édition. Les dossiers sont construits à partir des articles, interviews et travaux identifiés. La spécificité est d’abord de partir des questions et des points de vue des mouvements sociaux. Elle est aussi de confronter des points de vue différents suivant les régions, les langues, les types de mouvements, les thématiques.

Dernières parutions

Notre sélection d’octobre 2021

, par PeopleKonsian

En ce mois d’octobre 2021, le groupe de travail hip hop et mouvements sociaux revient avec une sélection de clips, entretiens et reportages mettant en avant des artistes engagés de tous horizons. Au programme, rappeuse afghane engagée, collectif d’artistes péruviens, album hommage à la mémoire des peuples autochtones du Canada, entretien avec le rappeur libanais El Rass et bien d’autres.

Muna El-Kurd and Mohammed El-Kurd

, par Sanya Mansoor

Par le biais de publications en ligne et d’apparitions dans les médias, [Mohammed et Muna El-Kurd->https://time.com/6050422/pro-palestinian-support, deux frères et sœurs activistes, ont offert au monde un aperçu de la vie sous occupation à Jérusalem-Est ce printemps, contribuant ainsi à susciter un (...)

Notre sélection de juin

, par PeopleKonsian

Au sommaire de cette sélection de juin 2021 : une compilation de soutien au rappeur espagnol Pablo Hasél, les rappeurs palestiniens comme catalyseurs des mobilisations, entretiens avec des artistes hip hop engagés qui font de leur musique un outil de résistance et d’émancipation.

Palestine. Au-delà du Hamas et de l’AP, un défi : « comment maintenir ce soulèvement populaire au-delà des structures actuelles de direction »

, par Amjad Iraqi

Entretien avec Tareq Baconi conduit par Amjad Iraqi

Un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas a finalement été annoncé jeudi soir après 11 jours de bombardements dévastateurs et de tirs de roquettes aveugles qui ont tué plus de 240 Palestiniens dans la bande de Gaza et 12 personnes en Israël. Pour de nombreux observateurs, cet accord – qui, s’il tient, permettra sans aucun doute d’éviter d’innombrables autres morts, blessés et destructions gratuites – devrait enfin mettre un terme à cette saga infernale.

Les plus lus

Palestine. Au-delà du Hamas et de l’AP, un défi : « comment maintenir ce soulèvement populaire au-delà des structures actuelles de direction »

, par Amjad Iraqi

Entretien avec Tareq Baconi conduit par Amjad Iraqi

Un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas a finalement été annoncé jeudi soir après 11 jours de bombardements dévastateurs et de tirs de roquettes aveugles qui ont tué plus de 240 Palestiniens dans la bande de Gaza et 12 personnes en Israël. Pour de nombreux observateurs, cet accord – qui, s’il tient, permettra sans aucun doute d’éviter d’innombrables autres morts, blessés et destructions gratuites – devrait enfin mettre un terme à cette saga infernale.

Les droits des Palestiniens et la définition de l’antisémitisme par l’IHRA

, par Agence Média Palestine

Un groupe de 122 universitaires, journalistes et intellectuels palestiniens et arabes exprime sa préoccupation quant à la définition de l’antisémitisme par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), et la manière dont cette définition a été appliquée, interprétée et déployée dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du Nord.

Les guerres de dislocation et la « sécuritisation » du monde

, par DRÉANO Bernard

Nouvelles guerres de dislocation ? Elles sont différents des "vieilles" guerres entre États-nations. Elles se déroulent à l’intérieur des pays ou de certaines régions. Elles ne s’opposent pas directement aux États, mais impliquent plutôt une multiplicité d’acteurs, d’armées, de milices diverses, ainsi que des forces armées extérieures.

Dans ce contexte, un "complexe militaro-sécuritaire" se développe autour d’entreprises actives dans les secteurs militaire et civil, au service des interventions militaires externes et des politiques de contrôle interne.

Quelques questions de l’islamophobie : La question des alliances

, par MASSIAH Gus

Quatre questions seront abordées : Pourquoi discuter, notamment dans ATTAC de l’Islamophobie ? Dans quelle situation sommes-nous ? Quelle place dans le projet et dans la stratégie ? Comment poser la question des alliances ?
Résumé
Le débat sur l’islamophobie occupe une place centrale en France et (...)

Suivre Intercoll.net

Réseaux sociaux - Flux RSS