droit international

4 articles

  • Le droit au retour, clef pour la paix en Palestine

    , par Ilan Pappe, Orient XXI, Tamar Yaron, Uri Davis

    Le « processus de paix » qui avait abouti aux accords d’Oslo en 1993 a échoué pour avoir ignoré deux questions essentielles : la nature de l’État d’Israël et celle du droit au retour des Palestiniens expulsés en 1948. Pourtant, en 2005, un rapporteur spécial des Nations unies, Paulo Sérgio Pinheiro, définissait des « principes » sur la restitution des logements des personnes expulsées ou déplacées. Précis et détaillés, ils méritent d’être relus à la lumière de la passivité persistante de la communauté internationale sur les droits des Palestiniens.

  • Vers des jours heureux

    , par Monique Chemillier-Gendreau

    Dans ce texte, Monique Chemillier-Gendreau part de l’hypothèse que la réponse aux enjeux auxquels l’humanité dans son ensemble est en ce moment confrontée ne saurait être une addition de politiques nationales, encore moins si ces politiques tentent de se mener en vase clos.

    Elle présente ici une démarche et des propositions pour une société mondiale décidée à éviter un effondrement avec l’esquisse des institutions internationales et du droit international correspondant à un nouveau Pacte mondial.

  • Jewish Voice for Peace : « Ce qu’est pour nous le sionisme »

    , par Jewish Voice for Peace

    Nous publions deux textes successifs sur la question du sionisme qui nous paraît cruciale pour la compréhension de la situation en Palestine.

    Cette première contribution émane de Jewish Voices for Peace, une association étatsunienne forte de milliers de membres aux USA, qui s’est développée et qui a évolué au point de semer le doute sur Israël dans la population juive de ce pays traditionnellement fidèle à Israël. Le texte explique comment l’association a évolué d’une critique de la seule politique israélienne à la critique du sionisme qui en est au fondement.

  • Déclaration du FSMM sur le Pacte Mondial migrations

    , par Forum Social Mondial des Migrations

    Le Forum Social Mondial Migrations (FSMM) réuni à Mexico du 2 au 4 novembre 2018 s’est saisi dans plusieurs de ses ateliers de l’analyse du « Pacte Mondial pour une Migration dite Sûre, Ordonnée et Régulière » qui sera ratifié par les chefs d’États et des gouvernements à Marrakech (Maroc) en décembre prochain.

    A l’évidence, tel qu’il est proposé dans sa version finale, le Pacte s’apparente à une recherche de consensus entre des États sur la gestion sécuritaire des migrations et une recherche de renforcements des mesures sécuritaires pour mettre fin au principe inaliénable de la liberté de circulation.

    Face aux défis migratoires d’aujourd’hui, face à la montée des discours et actes populistes, discriminatoires et racistes, nous organisations de la société civile réunies au sein du FSMM à Mexico réaffirmons notre attachement aux droits fondamentaux des personnes migrantes et de leurs familles.