À lire ailleurs

La rubrique "A lire ailleurs" propose, chaque mois, un ou deux textes retenus en fonction de leur intérêt pour alimenter le débat général sur la situation et sur les alternatives du point de vue des mouvements sociaux. Un lien vers le site d’origine de publication sera posté sous chaque article. Cette rubrique est complétée par des textes proposés par les sites partenaires, en ne dépassant pas plus de un ou deux textes par site et par mois.

À la Une

Publications sélectionnées par Intercoll

L’insurrection zapatiste, 30 ans après

, par Bernard Duterme, CETRI

Alors, à trente ans du soulèvement du 1er janvier 1994, bataille à moitié perdue ou à moitié gagnée ? Les rebelles du Chiapas ne sont certes pas parvenus à refonder la Constitution, à décoloniser les institutions, ni même à prendre pied sur la scène politique mexicaine, mais, tant sur le plan local, que national et international, ils auront doté les luttes paysannes et indigènes pour la redistribution et l’autonomie d’une visibilité et d’une portée inédites.

La troisième guerre mondiale, les BRICS+ et le salut de la planète

, par Boaventura de Sousa Santos

Depuis cent ans, l’Europe est au bord de la guerre tout en pansant les plaies de la guerre précédente. Chaque fois, les raisons sont différentes, mais elles ont en commun le fait que, bien que nées ici, elles emportent le monde avec elles et sont donc globales. (...) La paix devait durer. La paix qui a duré est celle qui a été rendue possible par la guerre froide et les nombreuses guerres régionales en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Qu’y a-t-il de nouveau aujourd’hui ?

Les Droits économiques, sociaux et culturels enfin à l’agenda international

, par CETIM

A la demande du Conseil des droits de l’homme (CoDH), le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU a organisé un atelier pour examiner « les moyens concrets d’améliorer et de renforcer » l’action de cette instance « pour promouvoir et protéger les droits économiques, sociaux et culturels et lutter contre les inégalités ».

Traité contraignant sur les STN : menaces sur le processus

, par CETIM

La 9e session du Groupe de travail intergouvernemental chargé d’élaborer un instrument international juridiquement contraignant sur les sociétés transnationales et autres entreprises à caractère transnational, tenue à Genève entre le 23 et le 27 octobre 2023, a été une fois de plus le théâtre de manœuvres de la part de sa présidence.

La terreur des terrorisés

, par Boaventura de Sousa Santos

En Europe, la région du monde dans laquelle je me trouve, en l’espace de trente ans (entre 1914 et 1945), il y a eu deux guerres mondiales qui ont fait soixante-dix-huit millions de morts et au moins un horrible génocide, le génocide arménien ; en l’espace de quatre-vingts ans, il y a eu deux (…)

1932 : et dans sept ans ?

, par Boaventura de Sousa Santos

"Sans âme ni mémoire, l’Europe est incapable de voir la similitude entre les images de mort et de destruction du ghetto de Varsovie lors du soulèvement juif désespéré du 19 avril 1943 et les images que nous voyons de la bande de Gaza. Gaza, c’est l’Europe d’ici et d’aujourd’hui."

Gaza, c’est l’Europe d’ici et d’aujourd’hui

, par Boaventura de Sousa Santos

(...) En fin de compte, cette politique brutale est légitimée par ce que j’ai appelé la ligne abyssale, la ligne qui sépare les êtres humains à part entière des personnes considérées comme des sous-hommes depuis le début de l’expansion coloniale. Ce n’est pas un hasard si nous entendons les responsables israéliens parler des Palestiniens comme d’animaux.

Les plus lus

Guich Oudaya : la titrisation garantit-elle le droit à la propriété au Maroc ?

, par Amine Belghazi, Mohamed Sammouni

Les terres guich Oudaya ont été titrées et enregistrées au nom de la collectivité de guich Oudaya, ce qui leur confère un statut définitif et inattaquable. Pourtant, au mépris de toutes les lois et décrets applicables en la matière, ces terres font l’objet, depuis plusieurs décennies, d’une prédation dans laquelle l’administratif, l’économique et le politique s’entremêlent incestueusement, faisant de Bouazza et de milliers d’autres descendants des guich, des orphelins de leur terre.

L’Europe dans un état de déni

, par Boaventura de Sousa Santos

La classe politique européenne dans son ensemble est dans un état de déni. La polarisation entre des partis politiques idéologiquement différents tend à se produire dans un cercle de plus en plus étroit de points de vue et de solutions politiques. Il existe une différence claire entre les partis qui défendent les droits et ceux qui les attaquent (dans le cas de l’extrême droite), mais cela suffit-il à distinguer la gauche de la droite ? Cela ne suffira certainement pas pour faire face aux deux grands défis qui remettent en cause à la fois la relation entre l’humanité et la nature et la coexistence humaine.

La troisième guerre mondiale, les BRICS+ et le salut de la planète

, par Boaventura de Sousa Santos

Depuis cent ans, l’Europe est au bord de la guerre tout en pansant les plaies de la guerre précédente. Chaque fois, les raisons sont différentes, mais elles ont en commun le fait que, bien que nées ici, elles emportent le monde avec elles et sont donc globales. (...) La paix devait durer. La paix qui a duré est celle qui a été rendue possible par la guerre froide et les nombreuses guerres régionales en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Qu’y a-t-il de nouveau aujourd’hui ?