Présentation Intercoll

Intercoll est un espace ouvert de débat, d’échange et de mobilisation des mouvements sociaux et citoyens. Il vise à participer à l‘émergence progressive d’un nouvel « intellectuel collectif international » à partir de l’élaboration intellectuelle des mouvements et des réseaux de recherche et d’éducation populaire qui leur sont liés. Intercoll ambitionne de créer un espace international et multiculturel, c’est pourquoi le site fonctionne en six langues. Les articles sont précédés d’un résumé de dix lignes dans les différentes langues permettant à chacun de recourir aux outils de traduction automatique. Sept démarches seront mises en œuvre :

Pour nous contacter

N’oubliez pas de nous suivre sur Twitter !

Les dernières publications

  • Groupes de travail Salah Hamouri enfin libéré

    Articles du groupe de travail Palestine | , par Elsa Lefort

    Salah Hamouri, avocat franco-palestinien en « détention administrative » en Israël depuis 13 mois a enfin été libéré. Elsa Lefort remercie ses soutiens, et souligne que cette lutte n’était donc pas vaine. Toutefois, celle-ci n’est pas finie, et le combat, en France, pour la liberté du Peuple Palestinien devra passer par des réactions fermes aux exactions des autorités israéliennes, soit par la mise en place de véritables moyens d’action par le gouvernement français.

  • Groupes de travail Présentation du groupe de travail

    Les luttes féministes | , par Intercoll (Intercoll)

    70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme, les droits des femmes n’ont rien d’universels. De graves atteintes aux droits des femmes persistent partout dans le monde tant dans la pratique que dans la législation. Mutilations génitales, féminicide, interdiction de l’IVG, inégalités des salaires, mariages précoces, harcèlement sexuel, exclusion sociale, sous-représentation dans la vie publique et politique etc. Les formes de discrimination à l’égard des femmes sont innombrables.

    Pourtant les femmes représentent la moitié de la population mondiale, la moitié de l’humanité.

  • Partenaires CRID

    Partenaires | , par CRID

    Crée en 1976 par 8 associations de solidarité internationale, le CRID est aujourd’hui un réseau d’une cinquantaine d’association réunies par une vision partagée de la solidarité internationale, reposant sur le partenariat et l’éducation au développement.
    Le CRID mène de nombreuses campagnes (...)

À lire ailleurs

  • Polluées, menacées, déplacées : ces communautés amazoniennes aux prises avec des multinationales européennes

    , par Erika Campelo, Ivan du Roy

    Dans l’Etat du Para, au cœur de l’Amazonie, une zone industrielle en expansion dévaste la nature et menace les communautés locales. Cela se poursuit depuis une vingtaine d’années, accidents sanitaires et déplacements de population se succèdent. Les habitants, établis depuis de nombreuses générations, témoignent : pollution des eaux (plus d’accès à l’eau potable, dangers pour la santé, anéantissement de la faune,…), compensations minimes ou inexistantes, leurs conditions de vie empirent de jour en jour du fait de l’activité industrielle de ces multinationales européennes -françaises et norvégiennes notamment. Ces dernières ont de nombreux avantages à exploiter cette zone (géographiques, taxes moindres), d’autant plus que les moyens de lutter contre leurs activités sont moindres : justice avec très peu de moyens, activisme pouvant se révéler dangereux.

  • L’Iran à l’épreuve de l’escalade américaine

    , par Orient XXI

    C’est le 6 août que les entreprises devront, sous peine de sanctions, se conformer à la loi américaine concernant l’Iran. Déjà, plusieurs sociétés européennes, dont PSA et Total, ont annoncé leur désengagement de ce pays. Confrontés à ces pressions, à une crise économique, à la chute de sa monnaie et à des (...)

  • Amérique du Sud : La fin d’un cycle ?

    , par Autres Brésils, Glauber Sezerino, Ritimo

    Sortis des dictatures et régimes autoritaires qui les ont profondément marqués entre les années 1960 et 1980, un grand nombre de pays d’Amérique du Sud a vu se dessiner des processus de démocratisation basés sur des politiques souvent décrites comme de droite.

    Ce modèle économico-politique s’essouffle à la fin des années 1990. Le sous-continent voit alors l’arrivée au pouvoir de nouvelles élites politiques, pour la plupart issues des mouvements sociaux nés de la période précédente.

    Or, à partir de 2010, dans un contexte de rétraction de l’économie mondiale, ces projets semblent menacés par leurs limites internes. Dans ce cadre, défini par une instabilité politique, économique et sociale croissante, conjugué à l’avancée des ailes droites au sein de ces gouvernements de gauche, ce « cycle de (la) gauche » semble arriver à sa fin – ou du moins à un blocage.

    Dans ce dossier, nous essayerons d’analyser des dynamiques propres à ce processus, alors en cours sur le sous-continent.

  • Imagination stratégique et parti

    , par Josep Maria Antentas, Viento Sur

    A partir de l’expérience de Podemos et de la reprise du débat stratégique suite à diverses expériences politiques et sociales, Josep Maria Antentas livre quelques pistes stratégiques à propos du rôle des partis politiques, de leurs relations avec les mouvements sociaux, des problèmes de temps et d’espace posés à la politique, de la démocratie, ou encore de l’imbrication de la vie, du quotidien et de militantisme.

  • La question de la question (nationale)

    , par Europe Solidaire Sans Frontières, Pierre Beaudet

    L’indépendance du Québec est-elle encore une cause valable aujourd’hui ? C’est une cause qui divise, elle ne semble plus capter l’attention de la majorité des jeunes, sans compter l’opposition des populations racisées et migrantes.
    Lors du débat du 24 février, André Frappier et Sibel Ataogul ont exprimé ce qui est présentement l’opinion majoritaire dans la gauche : l’émancipation espérée est à la fois sociale et nationale. Pour les indépendantistes de gauche, le projet du PQ a fait son temps.

Suivre Intercoll.net

Réseaux sociaux - Flux RSS