Quels outils les organisations de solidarité internationale peuvent-elles utiliser pour répondre à leurs besoins en traduction et diffuser leur message à un niveau international ?

, par  Rosetta Foundation

L’accès à l’information est un droit humain universel fondamental. Il peut faire la différence entre prospérité et pauvreté, liberté et captivité, vie et mort.

Depuis 2009, la Rosetta Foundation se consacre à l’éradication du manque de connaissances dû à une discrimination linguistique. Nous permettons à plus de 13000 traducteurs bénévoles originaires de 160 pays d’entrer en contact avec 300 organisations à but non lucratif à travers le monde entier par l’intermédiaire de notre plateforme de production participative Trommons. La plupart de ces organisations sont petites, elles ont des ressources financières limitées et leurs opérations sont largement basées sur le bénévolat ; elles ont donc de la difficulté à répondre à leurs besoins en matière de traduction au sein de leurs propres réseaux. En 2015, la Rosetta Foundation a permis à des communautés marginalisées de bénéficier d’un accès à des connaissances et à des informations vitales en facilitant la réalisation de 1287 projets de traduction à but non lucratif, soit une augmentation de 60% par rapport à l’année précédente.

L’impact du travail de The Rosetta Foundation est immense. Prenons l’exemple d’un guide sur la sécurité de l’information et de la communication numérique appelé Security in-a-Box qui a été traduit en catalan, français, italien et espagnol par des bénévoles de la Fondation Rosetta pour Front Line Defenders. « Front Line Defenders est un fervent partisan de la mission de The Rosetta Foundation, qui, de manière bien pensée et conviviale, permet à des organisations aux ressources limitées de multiplier leurs capacités de diffusion et de sensibilisation à leurs projets au-delà des frontières », explique María San Martín, membre associé aux campagnes.

L’immense impact de ces projets n’aurait pu être atteint sans le dévouement de nos 13038 bénévoles qui font don de leur temps et de leurs compétences sur Trommons.org. L’année dernière, The Rosetta Foundation a enregistré 4267 nouveaux bénévoles – soit plus de 11 nouvelles inscriptions par jour ! Chaque semaine, 135 bénévoles en moyenne travaillent activement sur des tâches pour organisations à but non lucratif.

"La traduction est importante. Il est vital pour de nombreuses organisations à but non lucratif dont le travail est extrêmement précieux que leurs informations soient disponibles en diverses langues. La traduction peut cependant être onéreuse et donc inaccessible pour certaines de ces organisations. « Je souhaitais contribuer à la réduction de cette carence et mettre à profit mes compétences dans une cause qui aurait une contribution positive et serait significative pour moi » explique Clara Llamas, traductrice Anglais/Français > Espagnol, bénévole auprès de la Fondation Rosetta depuis plus de deux ans.

Because #LanguageMatters

Vous pouvez suivre The Fondation Foundation sur : Facebook, Twitter, LinkedIn et Google +.

Navigation

Journal des Alternatives, une plateforme altermondialiste

Suivre Intercoll.net

Réseaux sociaux - Flux RSS